Maître d’apprentissage, mode d’emploi

Ses missions

Le maître d’apprentissage est l’interlocuteur privilégié de l’apprenti(e) au sein de l’entreprise d’accueil. Il doit remplir plusieurs missions :

  • S’assurer de l’intégration de l’apprenti(e) : il lui fait découvrir l’entreprise, les différents services, les membres de son équipe de travail
  • Familiariser l’apprenti avec le lieu de travail : les équipements, les méthodes de travail, les règles de sécurité
  • Organiser le poste de l’apprenti(e), décrire très clairement les tâches qui lui sont confiées
  • Dégager du temps pour l’encadrer dans son activité
  • Contribuer à la bonne acquisition des connaissances et des compétences requises pour l’obtention du diplôme préparé par l’apprenti(e) : l’aider à améliorer ses performances, à acquérir les savoir-faire essentiels, à gagner en autonomie, et à saisir les enjeux du métier dans sa globalité
  • Assurer la liaison avec le CFA, et suivre l’évolution de la formation de l’apprenti(e)
  • Évaluer l’apprenti(e) et adapter son travail dans l’entreprise

Devenir maître d’apprentissage

Les conditions de compétence professionnelle exigées d’un maître d’apprentissage sont déterminées par convention ou accord collectif de branche. A défaut d’un tel accord, les conditions de compétence professionnelle exigées d’un maître d’apprentissage sont déterminées par voie réglementaire (art. L6223-8-1 du Code du travail).

A titre supplétif, les conditions de compétences professionnelles exigées du maître d’apprentissage sont assouplies et reposent sur 2 principes alternatifs :

  1. Être titulaire d’un diplôme ou d’un titre relevant du domaine professionnel correspondant à la finalité du diplôme ou du titre préparé par l’apprenti(e) et d’un niveau au moins équivalent, justifiant d’une année d’exercice d’une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti
    ou
  2. Justifier de 2 années d’exercice d’une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti(e)

Décret n° 2018-1138 du 13 décembre 2018 relatif aux conditions de compétence professionnelle exigée d’un maître d’apprentissage, art 1

Transmettre son savoir et ses compétences n’est pas forcément inné ! Le dispositif de formation des maîtres d’apprentissage permet de sécuriser le parcours de l’alternant(e) au sein de la structure, favoriser l’obtention de leur diplôme et de valoriser cette mission d’accompagnement. Renseignez-vous auprès de votre opérateur de compétences (OPCO) pour la prise en charge.