Licence professionnelle – Mention « Chimie analytique, contrôle, qualité, environnement » – Parcours « métrologie chimique et nucléaire »

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION

La licence professionnelle, parcours "Métrologie Chimique et Nucléaire", forme en un an des techniciens de haut niveau en matière de métrologie alliant chimie analytique et chimie nucléaire. Il s’agit d’une formation unique en son genre en France, et récemment labellisée par l’I2EN (Institut International des Energies du Nucléaire).

LES CONDITIONS D’ADMISSION

Bac+2 en chimie ou physique-chimie (L2, DUT, BTS, CPGE, ...).

LES DEBOUCHES
  • Technicien de laboratoire
  • Assistant technique
  • Assistant ingénieur
  • Porteur de projet R&D
  • Technico-commercial
LE PROGRAMME
ENSEIGNEMENTS
VOLUME HORAIRE
Enseignements Transversaux et Additionnels : dont Prévention des risques en santé sécurité / Anglais scientifique et technique / Normes et réglementations / Organisation, insertion et création d’entreprise
95 h
Chimie Nucléaire : Échantillonnage et préparation de sources / Aspects de radioécologie / Physique nucléaire / Détecteurs à gaz / Spectrométries / Unité 1 de la réparation à la certification
79 h
Techniques d’Analyses (173h) : Remise à niveau à distance / Électrochimie / Techniques séparatives / Spectroscopies
173 h
Statistiques et Métrologie (81h) : Statistiques et validation de méthodes / Problématiques de métrologie chimique et nucléaire / Plans d’expériences et analyses factorielles
81 h
Formation Professionnelle : Alternance / Projet tuteuré / Conférences et visites de sites
En option (facultatif et soumises à l’accord de l’entreprise d’accueil) : Label international : Enseignement interculturel anglophone / Préparation au Toeic® / Mission à l’étranger / rapports et soutenances en anglais Certification PCR (Personne Compétence en Radioprotection) secteur médical, niveau 2, sources scellées)
DOMAINES D’ACTIVITES
    • des centres de recherche et de développement, ou de contrôle-qualité, 
    • des bureaux d’études ou d’expertises, 
    • des cliniques ou hôpitaux
    • des PME/PMI ou de grands groupes industriels dans les domaines de la chimie et/ou du nucléaire (santé, cosmétique, agroalimentaire, environnement, etc), 
    • la police scientifique, les douanes, la Marine Nationale,

 

  • le nucléaire (électronucléaire, médecine).

 

 

Retour aux formations